Les différentes sortes de guitares


J’imagine que, dans toutes les personnes qui viennent sur ce site, certains le font probablement en ne regardant que les photos, déçus par le fait que les descriptions ne sont que du charabia technique incompréhensible par le commun des mortels.

Et croyez-moi, je le regrette!

La guitare est probablement le seul instrument possédant autant de variations de formes et de couleurs laissant déjà beaucoup d'originalité à développer. Mais le plus impressionnant se trouve souvent dans l'invisible (les bois, les micros, l'électronique, ...) qui vous ferons aimer votre guitare bien au delà du délai où vous serez lassé par la peinture custom ou les "mollusques" en incrustations sur le manche. Pour la petite histoire, quand j'ai acheté ma telecaster, je suis resté bloqué 2 heures avec un ami guitariste sur le fait qu'elle proposait 8 positions de micros avec seulement 2 micros simples.

Alors, je vais essayer de remédier à çà, et de proposer dans la rubrique "Espace Technique", les bases de l'anatomie de la guitare afin, d'une part, de vous remercier de venir aussi nombreux sur ce site, et surtout de pouvoir en apprécier toutes les informations.

Première étape logique: la guitare, mais quelle guitare?

On en distingue deux familles principales, les acoustiques et les électriques.



Guitares acoustiques


Elles se généralisent par la présence d’une caisse de résonance permettant l’amplification naturelle de la vibration des cordes. Elle ne nécessite donc pas d’amplification électrique, bien que beaucoup de modèles proposent une préamplification avec des micros, le plus souvent, dits « piezzo » qui remplacent le sillet et captent les vibrations des cordes). On les dit alors électro-acoustique.


Classique : légère et au manche large, elle possède des cordes en nylon (3 aigues) et des cordes en nylon et bronze (3 graves). Variantes : la flamenco, la castillane ou la maure … (bois et dimensions différents pour en améliorer la dynamique et le son)


guitare classique Höfner Sienna HAC204




Folk : plus massive et aux cordes métalliques, les guitares dites folk sont classées dans trois catégories principales, les dreadnoughts (caisse carrée), la jumbo (aux formes et sonorités plus arrondies) et l’auditorium (ou baby-jumbo)

guitare dreadnought

Martin D-35



guitare jumbo

Takamine EG523SC


guitare auditorium

Seagull Performer CW GT Q-I



Guitare à résonateur : globalement, on retrouve les mêmes caractéristiques que les guitares folks. La différence vient de la table d’harmonie ou l’on a rajouté un système d’amplification mécanique métallique ou en peau. Trois systèmes principaux : le spider (associé aux dobros), le tricone et le biscuit.

guitare à résonateur spider

Gibson Dobro Phil Leadbetter Signature



guitare à résonateur tricone

National Reso-Phonic Resorocket




guitare à sésonateur biscuit

Orzak 3616


 

Guitares électriques


A la différence des acoustiques, les guitares électriques (à l’exception des guitares jazz) se caractérisent généralement par un corps plein qui ne permet pas une amplification naturelle. On y ajoute alors un système de micros, le plus souvent magnétiques.


Guitares hollow-body (ou jazz, ou archtop) : Le corps est creux, comme une acoustique, mais possèdent des ouïes et sont équipées de micros. Elles sont à l’origine de la création de la guitare électrique moderne avec l’invention de la Gibson ES-150 en 1936 qui fut la première guitare équipée d’un micro magnétique. Les sonorités sont souvent assez douces et feutrées.

guitare électrique hollow-body

Gibson L-5 CES WR



Guitare solid-body : Ce sont les plus rependues. Le corps est plein et bien souvent plus fin et plus ergonomique que les hollow-bodies.La première fut la broadcaster, commercialisée en 1952 par Fender et qui dut changer le nom, déjà déposé par Gretsch, pour devenir la légendaire telecaster. Les sonorités sont souvent plus dynamiques et plus claquantes.

guitare électrique solid-body

Fender Telecaster AM DLX Ash Mn MM



Guitare semi-hollow body : C’est un compromis entre les deux sortes précédentes. La base vient souvent d’une guitare solid-body dont on a laissé une chambre de résonnance. Le son en est aussi un compromis.

guitare électrique semi-hollow body

PRS MC Carty I NT



19/12/2008
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres